Le violoncelliste Christoph Croisé, jeune musicien de 21 ans au parcours d’exception, s’est produit dès l’âge de 17 ans à la Carnegie Hall de New York puis dans des salles de concert toutes aussi renommées : Tonhalle de Zurich, Konzerthaus de Vienne, Residenz de Munich, Capella de Saint-Petersbourg et Philharmonie de Bakou. Christoph Croisé possède une forte expérience de soliste avec orchestres, dont l’orchestre national de Bakou/Azerbaidjan, l’orchestre symphonique Skyline de Francfort, la Camerata de Zurich, l’orchestre de la radio de Munich, la philharmonie de Constance, l’orchestre symphonique de Saint-Petersbourg, l’orchestre de chambre de la philharmonie de Bavière et l’orchestre philharmonique de Budejovice. Musicien de chambre passionné, Christoph Croisé s’est produit avec des musiciens renommés, tels que Dmitri Sitkovetsky, Mayuko Kamio, Alexander Zemtsov, Bartłomiej Nizioł, Lorenzo Soulès et Alexander Panfilov et Oxana Shevchenko. Christoph Croisé reçoit régulièrement des engagements pour des concerts aux festivals de musique classique réputés, parmi lesquels : „Musical Olympus“ à St. Petersbourg, New York et Bakou, festival de Davos „Young Artists in Concert“, festival Menuhin de Gstaad, festival de musique de la Forêt Noire, Lucerne Festival et le festival de Sully et du Loiret. Après une formation initiale chez Katharina Kühne et Alexander Neustroev, Christoph Croisé se perfectionne depuis 2013 sous la direction de Wolfgang-Emanuel Schmidt à l’Université des Arts de Berlin. Il bénéficie par ailleurs des conseils avisés de grands maîtres du violoncelle: Steven Isserlis, Michael Sanderling, David Geringas, Walter Grimmer et Frans Helmerson. Parmi les premiers prix qu’il a obtenus sur la scène internationale on compte par exemple la compétition Petar Konjovic de 2009 à Belgrade et celle du Grand Prix d’Ibla de 2010 en Sicile. Des temps forts de la saison 2015 le voient se produire en récital au Festival de Sully et du Loiret, au Lucerne Festival et aux Sommets du classique de Crans-Montana.